L’entretien de la chaudière est-elle à la charge du propriétaire ou du locataire ?

Savoir qui s’occupe de l’entretien la chaudière est une question récurrente. Il existe plusieurs réponses à cette question, qui divergent selon plusieurs conditions, à découvrir ci-dessous. 

Le propriétaire : 

Le propriétaire prend uniquement en charge les grosses réparations ou le remplacement de la chaudière si celle ci est défectueuse. 

Concernant les réparations plus importantes ou le remplacement de la chaudière, la réglementation définit deux cas de figure pour la prise en charge :

Les réparations plus importantes ou le remplacement de la chaudière sont payées par le propriétaire. Le propriétaire étant obligé de fournir un logement décent et confortable, incluant une chaudière aux normes et fonctionnelle. 

Néanmoins, si le locataire n’a pas effectué l’entretien régulier de la chaudière dont il à la responsabilité et que cette dernière tombe en panne, il devra prendre en charge les réparations. Bien qu’il s’agisse alors de gros travaux, le locataire n’ayant pas assumé ses obligations contractuelles devra payer. 

A noter : c’est le propriétaire ou le syndicat des copropriétaires qui prend en charge l’entretien dans le cas d’une chaudière collective.

Le locataire : 

L’entretien de la chaudière est à la charge de l’occupant, donc du locataire actuel. 

C’est le locataire qui a l’obligation de prendre en charge l’entretien courant du logement, y compris l’entretien annuel de la chaudière. Sauf si le bail indique que cette obligation appartient au propriétaire du logement ou que les frais sont compris dans les charges.

Réparations : 

Dans le cas où de petites réparations seraient nécessaires, c’est le locataire qui devra également prendre les frais à sa charge. Le locataire doit faire appel chaque année au professionnel qualifié de son choix pour effectuer l’entretien de son équipement. 

Le professionnel en question va vérifier, nettoyer et régler la chaudière et faire une évaluation des polluants atmosphériques. Il déterminera si la chaudière est toujours en bon état de fonctionnement ou si de petites réparations doivent être faites pour assurer le bon fonctionnement de l’équipement. 

Le locataire a également la possibilité de souscrire à un contrat d’entretien.

Combien ca coute ?

Le tarif de l’entretien d’une chaudière dépend du type d’appareil et de la région où est situé le logement. Mais il varie entre 80 à 150 € en moyenne.

Les attestations d’entretien : 

A l’issue de l’entretien, le professionnel remet une attestation de bon entretien maximum 15 jours après son intervention. Pour attester du bon entretien de la chaudière et ne pas se voir reprocher un défaut d’entretien, il est recommandé au locataire de conserver ces certificats.

%d blogueurs aiment cette page :