Propriétaire, comment réviser un loyer d’habitation ?

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, que vous proposez à la location, vous n’êtes supposément pas en mesure d’augmenter le loyer selon votre bon vouloir. Néanmoins, vous pouvez tout de même le faire, chaque année, mais sous certaines conditions.

Le montant du loyer que vous fixez peut être révisé annuellement en fonction de l’indice de référence des loyers (IRL). 

Il peut être également augmenté ponctuellement si vous estimez qu’il est sous-évalué ou si vous effectuez des travaux d’amélioration.

Pour rappel, une augmentation de loyer annuelle n’est possible que si cela a été prévu initialement dans le contrat de bail signé conjointement avec votre locataire.

Le loyer peut être revalorisé chaque année à la date anniversaire du contrat ou à une date prévue dans le bail.

La révision du loyer se calcule en fonction de l’indice de référence des loyers. Le montant maximal du nouveau loyer est calculé ainsi : 

loyer initial x (dernier IRL publié  / IRL connu au moment de la signature du bail)

Vous pouvez trouver les indices IRL directement sur l’INSEE, qui se charge de les définir chaque trimestre et qui sert de base pour la révision des loyers. Votre augmentation ne peut donc pas excéder la variation de l’IRL.

%d blogueurs aiment cette page :