Sur quelles aides puis-je compter pour faire des travaux de rénovation énergétique ?

Besoin d’améliorer l’isolation de votre logement ? De diminuer vos factures ? De changer de chaudière ? Vous pouvez prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement ! Découvrez les aides qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation.

L’état à mis en place une liste d’aides et d’avantages pour encourager les gens à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. 

Voici la liste : 

  • MaPrimeRénov

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov est la nouvelle aide de l’État destinée à remplacer le CITE ci-dessous. MaPrimeRénov est versée par l’Agence nationale de l’habitat sous conditions de ressources.

  • Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) 

Ce dispositif fiscal permet aux ménages de réduire leur impôt sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique réalisés dans leur habitation principale. Suppression prévu pour 2021. 

  • Réduction d’impôt Denormandie

Ce dispositif permet aux particuliers achetant un logement à rénover dans certains quartiers de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu. 

  • Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Le dispositif est ouvert jusqu’en 2021. 

  • TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Si vous rénovez votre logement, certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Maison ou appartement, il peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

  • Aide «Habiter mieux sérénité» de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

«Habiter mieux sérénité» est une aide versée par  l’Agence nationale de l’habitat pour financer les travaux de rénovation des logements. Le montant maximum d’« Habiter mieux sérénité » est compris entre 1 600 € et 2 000 € selon le niveau de ressources du foyer.

  • Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie sous réserve qu’ils soient effectués par des professionnels RGE (reconnu garant de l’environnement) 

  • La prime Coup de pouce économie d’énergie

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » est ouvert jusqu’au 31 décembre 2021. L’objectif de ce dispositif est permettre aux ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides plus importantes.

  • Chèque énergie pour aider à payer des factures d’énergie ou des travaux de 

rénovation

Le chèque énergie est une aide nominative pour le paiement des factures d’énergie du logement . Il a été généralisé en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. Son montant peut varier entre 48 € et 277 €.

  • Exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie

Certaines collectivités (communes, départements…) exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. L’exonération peut être totale ou partielle.

  • Les aides d’Action logement

Depuis 2019, l’association Action Logement peut accorder des subventions complétées d’un prêt à 1 % pour aider à financer les travaux de rénovation énergétique.

%d blogueurs aiment cette page :