Visites immobilières : quel protocole sanitaire pour les particuliers ?

Fin novembre, le premier ministre français a pris la parole pour éclaircir la situation, tant celle-ci était complexe. En effet, Jean Castex a annoncé que « dès le 28 novembre, la reprise des visites immobilières sont de nouveau autorisées pour les professionnels, comme les particuliers ». Mais toujours dans le respect du protocole sanitaire bien sûr. Pas de changement concernant les visites immobilières depuis les dernières annonces pour le 15 décembre.

On trouve beaucoup d’informations sur le protocole sanitaire pour les agences immobilières, mais la question qui revient fréquemment est : qu’en est-il pour les particuliers ? C’est d’autant plus important que les particuliers représentent la majorité des mises en location. Nous allons tenter d’éclaircir la situation des visites entre particuliers, pour qui, tout n’est malheureusement pas toujours très clair. 

Un protocole sanitaire applicable aux visites entre particuliers est mis en ligne depuis fin novembre sur le site du ministère du Logement. Ce protocole a été construit sur la base de la proposition de l’UNPI au Ministère du Logement. Il ne vise que l’achat ou la location d’une résidence principale. Donc ⚠️ les visites pour des logements qui ne sont pas à usage d’habitation principale ne sont donc pas encore autorisées. 

Voici son résumé et nos recommandations : 

1. Sélection des candidats à la visite 👓

En amont des visites physiques, nous vous conseillons d’effectuer une sélection accrue des candidats, afin de limiter autant que possible les visites « inutiles ». Une « découverte client » poussée est donc plus conseillée.

Dans le but de pouvoir limiter les visites physiques

  1. Aux seuls candidats réellement intéressés par le bien visé, nous vous suggérons de procéder à la présentation « virtuelle » du bien dans un premier temps.
  2. Aux seuls candidats qui ont le potentiel de devenir locataire, nous vous suggérons de poser des questions en amont sur le dossier de location, voire de lui demander de déposer son dossier en amont, par exemple sur notre partenaire Pandaloc.com

Cette double limitation écrémera naturellement les candidats et vous fera gagner du temps⏱. 

2. Organisation administrative de la visite 🗂

Les visites de biens seront exclusivement organisées sur rendez-vous fixé à l’avance. Une fois le rendez-vous fixé, le bailleur ou le vendeur doit fournir à l’acheteur ou locataire pré choisi un « bon pour visite », justifiant le déplacement du particulier.

En amont de la visite, le propriétaire invite le client à télécharger l’application mobile TousAntiCovid. 

Enfin, les modalités de déroulement de la visite doivent être établies et remises à tout candidat en amont de chaque visite, par email. Elles rappelleront notamment les gestes barrières et règles de distanciation physique ainsi que les conditions sanitaires imposées pour la réalisation de la visite. Pour rappel, toute personne dite “à risque” ne doit en aucun cas entreprendre des visites. 

Nous vous proposons par exemple ce texte, à moduler en fonction de vos conditions :

Protocole sanitaire de la visite :

  • Etudiez bien la description, les photos et la vidéo sur l’annonce afin d’être sûr que le logement vous intéresse.
  • Déposez votre dossier en amont sur Pandaloc.
  • 1 personne avec vous dans le logement. Si vous êtes 2 (couple…), il faudra visiter chacun votre tour.
  • Portez un masque (amenez le votre).
  • Je fournirai du gel hydro-alcoolique pour vous laver les mains en arrivant.
  • La visite durera maximum 30 minutes.
  • Si vous avez des symptômes ou si vous êtes cas contact, annulez la visite.
  • Je vous invite à télécharger l’application mobile TousAntiCovid. 

3. Déroulé des visites physiques 🛋
  • Si le bien est vide (non occupé par le précédent locataire) :

Afin de respecter les protocoles sanitaires, les visites par des candidats doivent obligatoirement être un maximum espacées :

  • 1 visite par demi-journée.
  • Le logement doit être aéré 15 minutes avant la 1ère visite puis entre chaque visite.
  • Le temps de visite est réduit à 30 minutes maximum.

Sont donc interdites ⛔️ :

  • Les visites dites « groupées » en présence de plusieurs candidats sont logiquement exclues .
  • De même que les visites successives rapprochées où les candidats attendent les uns après les autres devant la porte, dans le hall ou sur palier. 

Avant la visite, le candidat doit être informé des règles sanitaires (en plus de celles habituelles et logiques) qui doivent être respectées lors de la visite. Il est obligatoire de

  • Porter un masque 😷.
  • Se désinfecter les mains au gel hydro-alcoolique avant et après la visite 👐.
  • Respecter la distanciation physique d’un mètre minimum 🧍<->🧍

A chaque instant de la visite, ces obligations doivent être respectées. Il est également impératif de limiter au maximum les risques et d’annuler la visite en cas de symptômes mais également si la personne est un « cas contact » à risque.

Le nombre de personnes présentes dans le bien visité doit être réduit au strict minimum comme indiqué précédemment : 2 personnes maximum dans le bien à savoir, le seul candidat visiteur et le bailleur/vendeur. Le protocole officiel ne dit pas comment faire si c’est un couple ou une colocation, mais on peut imaginer qu’il est possible de venir à plusieurs et de visiter chacun son tour.

  • Si le bien est occupé (par le précédent locataire ou le propriétaire) :

La visite de biens occupés en présence des occupants complique énormément la faisabilité de part le respect des distances de sécurité.

Il conviendra d’éviter tout contact avec les surfaces régulièrement touchées, qu’il s’agisse de poignées de portes ou de fenêtres, de meubles, de murs ou toute autre surface. L’idéal serait d’éviter toute surface tout court. 

S’agissant de biens occupés, le cas le plus probable est que les occupants aient été en contact avec le virus dans les heures qui précèdent la visite. Par conséquent il est fortement recommandé que la personne accueillante ou qui se charge de la visite prenne ses responsabilités et fasse le nécessaire pour nettoyer les surfaces à risques citées ci-dessus. 

L’approche la plus prudente reste tout de même de limiter la visite de biens occupés.

Comme pour un certain nombre d’autres situations similaires, voici quelques consignes qu’il convient de respecter pour que le déroulé des visites puisse être fait dans le respect et la bienveillance pour tous.  

  • Assurez-vous que vous même d’une part mais aussi que personne dans le bien occupé n’est porteur du virus ou étant dans un état de santé fragile d’autre part. 
  • La mise en place du contexte au préalable est indispensable pour éviter tout désagrément. Le propriétaire demande un accord écrit de l’occupant à chaque visite. Il convient de profiter de cette signature pour informer des règles en vigueur. 
  • Comme toujours, toutes les personnes présentes doivent être munies de masques et se nettoyer régulièrement les mains au gel hydroalcoolique, avant toute visite.
  • Privilégier un maximum que chaque action soit réalisée par l’occupant (Ouverture de portes, de fenêtres..), de sorte à limiter au maximum le contact par la personne effectuant la visite avec les surfaces. 
  • Idéalement, le nombre de personnes présentes dans le bien visité devra être réduit au strict minimum, l’idéal étant que 2 personnes maximum soient présentes dans chaque pièce lors de la visite, en respectant les distances de sécurité, et dans la mesure du possible en tenant les fenêtres ouvertes. 
  • On ne le rappelle jamais assez mais toutes les personnes concernées doivent respecter une hygiène des mains par lavage avec du savon ou friction avec une solution hydroalcoolique avant et après chaque visite. 
4. Pour rappel – Organisation des déplacements

Ne négligeons aucune partie importante. Les déplacements doivent être effectués, dans la mesure du possible, de manière individuelle. Le covoiturage est donc logiquement déconseillé. On vous rappelle que le vélo a beaucoup d’avantage 🚲 : c’est un transport individuel qui limite les risques de contact avec le virus, c’est écologique, ça maintient en forme et c’est plus rapide que la voiture en ville.

En cas d’utilisation des transports collectifs, les consignes spécifiques à ces transports doivent être respectées. Il est également déconseillé d’utiliser les ascenseurs pour limiter les risques.

Enfin, chacun est invité à toujours bien s’équiper de son propre gel hydro-alcoolique et de porter son masque quand on sort de chez soi 😷. 

En résumé si vous respectez ces 10 recommandations vous êtes sûr d’être bon :

  • Organisez des visites virtuelles.
  • Sélectionnez les dossiers en amont.
  • Donnez un « bon pour visite » et un email avec les règles de la visite.
  • Jamais plus de 2 personnes dans le logement.
  • Respectez les gestes barrières (masques, gel et distance).
  • Espacez les visites, 1 par demie journée.
  • 30 minutes max par visite.
  • Aérez 15 minutes avant chaque visite.
  • Annulez la visite en cas de symptômes.
  • Évitez de visiter des logements occupés par des habitants.

Bonnes visites ! 🚀

%d blogueurs aiment cette page :